Nicolas Marche – « se rapprocher du top 10 et briller d’avantage »

En 2015, l’équipe Française Poitou-Charentes Futuroscope 86 a réalisé sa meilleure saison : de très bons résultats et une 14° place au classement UCI par équipes ! Le directeur sportif de l’équipe depuis 4 ans, Paul Brousse, la quitte sur cette apogée et laisse sa place à Nicolas Marche que nous avons interviewé.

12525622_944381732317285_124550368553193709_o

Nicolas Marche, 24 ans, va vivre sa première saison en tant que directeur sportif d’une grande équipe, « j’ai toujours rêvé de travailler dans le milieu sportif et encore plus être en contact des athlètes. Je ne partais pas dans l’optique de devenir DS, mais le projet était très intéressant et motivant ». Même s’il s’agit de sa première expérience comme DS, Nicolas Marche a déjà de nombreuses cartes en main : « j’ai réalisé mes études à l’Université des Sports de Besançon en entraînement sportif et j’ai obtenu mon DEJEPS [Diplôme d’état de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport] en janvier 2015. Je suis entraîneur au sein de la structure Btwin U19 Racing Team depuis 2013 au côté de Nicolas Boisson  qui a été une personne importante dans ma formation. J’ai également pu travailler au sein du Team VTT VC Ornans et avec le comité de Franche-Comté de Cyclisme ». En plus, de travailler au sein d’équipes, le Franc-Comtois a aussi sa propre expérience de cycliste : « Mon père pratiquait le cyclisme, un beau jour j’ai emprunté son vélo pour une balade avec un ami… C’est de là qu’est venue cette passion. Jeune, je jouais au football, c’est à 15 ans que j’ai commencé le cyclisme : trois compétitions en cadet 1 et ensuite des saisons pleines à partir de cadet 2. En espoir, j’ai eu la chance d’intégrer le CC Etupes club DN1 où j’étais en 1° catégorie ».

Si je peux donner un coup de pouce pour promouvoir le cyclisme féminin qui n’a rien à envier au masculin…

Cette succession entre Paul Brousse et Nicolas Marche a débuté cet été. « Paul Brousse m’avait indiqué son souhait d’arrêter lors d’une étape de la Route de France ou j’étais présent en spectateur. J’ai tout simplement postulé au poste, puis est arrivé l’entretien à Poitiers où j’ai eu la chance d’être retenu » . Ce projet l’a incité à postuler directement pour de très nombreuses raisons : « ce projet est une belle opportunité à titre personnel, je vais avoir la chance de diriger une des meilleures équipes féminines sur le plan mondial, c’est vraiment une chance. C’est un poste à autonomie, travailler avec des filles qui sont toutes motivées, qui veulent progresser encore et toujours, voyager, améliorer mon anglais… Et si je peux donner un coup de pouce pour promouvoir le cyclisme féminin qui n’a rien à envier au masculin… ». Promouvoir le cyclisme féminin, car Nicolas Marche ne découvre pas cette discipline : « j’entraîne Roxane Fournier depuis fin 2013, cela m’a donc amené à m’intéresser au cyclisme féminin. C’est un avantage, je ne pars pas de zéro ».

J’espère vraiment que l’équipe sera au départ du Giro

Cette saison 2016 pour l’équipe française a débuté dès le 18 janvier avec une semaine de stage et de promotion à La Roche Posay. Une second stage cette fois-ci en Espagne a débuté ce vendredi et se prolongera jusqu’au 21 février avant d’aller sur les classiques Belges les 27 et 28 février : l’Omloop Het Nieuwsblad et l’Omloop van het Hageland. « L‘objectif est que l’équipe continue sur la lancée de 2015, pourquoi pas se rapprocher du top 10 et briller d’avantage sur les belles épreuves du calendrier mondial ». Se rapprocher du gratin mondial en participant aux meilleures épreuves car grâce à cette 14° place obtenue au terme de la saison 2015, la PCF86 gagne l’avantage d’être automatiquement invitée sur toutes les épreuves du calendrier World Tour ! D’ailleurs, elle ira en Italie sur les Strade Bianche début mars. Cependant, il ne suffit pas de recevoir des invitations, il faut aussi que le budget suive. « En effet, le budget reste encore une limite pour participer à l’ensemble des épreuves World Tour. […] J’espère vraiment que l’équipe sera au départ du Giro 2016… C’est une course qui me passionne ». En tout cas, l’équipe est déjà certaine de participer à de nombreuses grandes épreuves dont le Trofeo Binda, la Flèche Wallonne et la Course by le Tour de France sans oublier les championnats de France à Vesoul qui feront partie des principaux objectifs !

Article Chloé Lemarchand | Photo Thomas Maheux

A propos de Thomas Maheux : photographe mis à son compte depuis plus d’un an, il est depuis cette saison le photographe officiel de l’équipe PCF86 & illustre bon nombre de nos articles grâce à ses photos. Cependant, alors qu’il rejoignait la PCF86 en Espagne, il s’est fait voler l’intégralité de son matériel photo d’une valeur d’au moins 10000€. Aidez-le par un don sur cette cagnotte pour financer le rachat d’une partie de son matériel de travail !

Publicités

Une réponse à “Nicolas Marche – « se rapprocher du top 10 et briller d’avantage »

  1. Pingback: Nicolas Marche : « les filles viendront avec la même envie : la victoire » | VeloNova, l'essentiel du cyclisme féminin·

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.