Superprestige de Diegem – Ellen van Loy irrésistible

27 décembre 2015. Aux abords de Zaventem, nous ne sommes pas attirés par le bruit des avions mais par le bruit des groupes électrogènes, de la foule, des dérailleurs et les odeurs de frites, de hot dog, de bières… bienvenue à Diegem située dans la province du brabant Flamand pour la 6e manche du Superprestige de cyclo-cross.

12464904_10208362063948765_1713998852_oAu premier pied posé dans cette localité, nous nous rendons compte que nous sommes en terre de cyclisme… un monde d’écart avec le cyclo cross hexagonal qui ne dispose pas de la même mise en avant… direct télé, écran géant, sponsors en 4/3 sur tout le parcours… Le cyclo cross est LE sport national en cette période hivernale.

12438812_10208362063188746_2061384408_o

Pour la compétition, la Belgique est également à la fête chez les féminines car le classement du super prestige avant cette manche place en tête Jolien Verschueren devant Sanne Cant. Les deux stars du cyclisme belge se disputent le leadership avec comme arbitre l’expérimentée Ellen Van Loy.

12459099_10208362071028942_1670646813_o

La foule est dense, le public est prêt à supporter sa favorite, le speaker annonce « one minute to start », le silence se fait, les spectateurs sont en attente du coup de pistolet. Pan…le start a retenti et dès le début des hostilités Ellen Van loy impose sa loi. Il y a le feu à la maison et la championne de Belgique, Sanne Cant, le sait et tente de garder le contact. Par contre, Jolien Verschueren qui est en tête du Superprestige n’est pas à la fête et tente de sauver les meubles. L’italienne Eva Lechner semble, dans un premier temps, la seule capable de répondre à ce départ canon.

12449326_10208362077189096_1474645629_o

Au fil des tours, Van Loy maintient l’écart et derrière on se rend vite compte que la bagarre se fera pour la seconde place. La course bat son plein, la nuit commence a tomber, les groupes électrogènes démarrent… les phares remplacent maintenant la lumière du soleil d’hiver.

12436679_10208362076149070_179407513_o

Dans la dernière fraction de course, Ellen Van Loy assurée de sa victoire continue son cavalier seul et donne l’impression de fendre la foule tellement le public est nombreux. Derrière la bataille fait rage entre Sanne Cant, Eva Lechner et la britannique Helen Wyman. Sessions à pied, escaliers, planches… tout est bon pour essayer de creuser l’écart sur ses adversaires. Au final Ellen Van Loy l’emporte dans cette ambiance de kermesse devant Sanne Cant et Eva Lechner qui vient souffler la troisième place à Helen Wyman sur la ligne. Jolien Verschueren perd sa place de leader du classement général en terminant 7e de l’épreuve et ce malgré l’aide de Nikki Harris sa coéquipière. La première française est Laure Bouteloup qui termine à une très belle 24e place.

12459012_10208362076669083_2139145698_o
Classement Elites Dames :
1 VAN LOY Ellen BEL 42:50
2 CANT Sanne BEL 00:16
3 LECHNER Eva ITA 00:17
4 WYMAN Helen GBR 00:17
5 STULTIENS Sabrina NED 00:27
6 DE JONG Thalita NED 00:39
7 VERSCHUEREN Jolien BEL 00:53
8 HARRIS Nikki GBR 01:51
9 SELS Loes BEL 01:55
10 ARZUFFI Alice Maria ITA 02:05

Article et photos Philippe Leclercq

Publicités

Une réponse à “Superprestige de Diegem – Ellen van Loy irrésistible

  1. Jolien Verschueren n’est pas réellement en tête du superprestige puisque comme pour les catégories jeunes chez les hommes, ils ont décidé que seules compteraient les six meilleurs manches par coureuses.

    Ce qui pour le coup est dommage pour le suspens du général.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.