Zoom sur le Trophée d’Or 2013

Avec un nom pareil, l’épreuve française du Trophée d’Or Féminin ne peut nous conter que de brillantes histoires. Et ce n’est pas fini… Dès samedi 24 août, les meilleures cyclistes mondiales seront dans le département du Cher le temps d’une petite semaine pour aller à la quête du beau trophée d’Or ! Présentation de l’épreuve.

tropheedor

Préambule doré

A chaque histoire, son commencement. Le Trophée d’Or a fait son apparition en 1997 sous l’égide de Rémy Pigois, celui qui fut la voix du cyclisme féminin avant de nous quitter prématurément en 2004. Les premières années s’annonçaient remplies de promesses et en regardant dans le rétro le palmarès des débuts, il est fort attirant. Dès son entame, Jeannie Longo que l’on ne présente plus s’y est illustrée suivie par des noms illustres comme ceux de Leontien van Moorsel, Edita Pučinskaitė, Joane Somarriba ou plus récemment Emma Johansson à deux reprises. La tenante du titre est Elena Cecchini qui tentera donc de récidiver cette fois-ci au sein de l’équipe Faren Kuota.

De prestigieuses participantes

Vous avez certainement encore en tête le nom de celles qui ont brillé sur la Route de France féminine. C’est l’heure de se familiariser avec d’autres noms car les deux épreuves alignent beaucoup d’équipes différentes. On retrouve malgré tout l’intraitable Giorgia Bronzini pour la formation Wiggle-Honda. La tête d’affiche sera surtout Marianne Vos, la championne du monde qui emmènera avec elle une Rabo Women Cycling Team séduisante tout comme les formations tricolores Vienne Futuroscope et BigMat Auber 93 sur lesquelles nous aurons un œil.

Découvrez les engagées de l’édition 2013 ICI

A travers le Cher

Six étapes et 496 kilomètres avec comme ville majeure de l’épreuve Saint Amand-Montrond. La première étape entre Saint Amand et Graçay propose un parcours de de 110 kms et recense plusieurs côtes dont la dernière à 7 kms de la ligne d’arrivée, de quoi provoquer une première hiérarchie au général. La deuxième étape est réservée aux spécialistes du chrono avec un parcours de 17.8 kms autour de Mehun sur Yèvre. La troisième étape a pour ville départ et ville arrivée la Chapelle Saint Ursin avec un profil semblable à la première étape mais sur 78 kms cette fois-ci. Le Cher ne sera pas un long fleuve tranquille. Pour la quatrième étape, c’est Cosne Cours sur Loire qui est à l’honneur avec 100 kms pas de tout repos mais avec un circuit final qui pourrait voir revenir certaines individualités. Enfin, les étapes de Baugy et Orval malgré toujours quelques difficultés, devraient offrir un sprint à moins que l’audace paie sur le circuit final de ces étapes.

Le parcours en détail ICI

Par Emilie Drouet | Photo : Affiche Trophée d’Or

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.